Berne : Châteaux

Aller en bas

Berne : Châteaux

Message  Christiane le Sam 1 Sep - 15:33

Château d'Oberhofen
LIEN - Château d'Oberhofen (Site)
Source : Les traditions vivantes.ch
Château fort dont les vestiges sont encore visibles sur le Burghalde était le siège des barons oberlandais d'Oberhofen. Au XIIe s., ces derniers fondèrent le couvent d'Interlaken (1130), le dotant d'une partie de leurs terres; une autre portion fut offerte au chapitre d'Amsoldingen. Vers 1200, les Eschenbach, fidèles à l'empereur, possessionnés aux confins des actuels cantons d'Argovie, Lucerne et Zurich, devinrent maîtres d'O. par mariage avec Ita, son héritière; l'autorité impériale sur l'Oberland s'en trouva renforcée. Un château à douves fut construit au bord du lac au XIIIe s.; remanié à plusieurs reprises jusqu'au XIXe s., il est à l'origine de l'édifice actuel. En 1306, les Eschenbach furent contraints de vendre la seigneurie aux Habsbourg d'Autriche, qui la donnèrent en fief à leurs vassaux, notamment aux Strassberg, aux Weissenburg et aux Kibourg. Sous les Kibourg, la basse juridiction d'O. fut administrée depuis le château de Thoune. Les Bernois prirent le château d'O. durant la guerre de Sempach (1386) et rachetèrent tous les droits féodaux au dernier titulaire en 1397, pour revendre l'année suivante château et seigneurie à leur bourgeois Ludwig von Seftigen. Une autre famille bourgeoise de Berne, les Scharnachtal, fit l'acquisition d'O. en 1419 et dota la localité d'un coutumier en 1461. En 1590, la seigneurie vint aux mains de la famille d'Erlach; lorsqu'elle s'éteignit en ligne masculine, Berne, en sa qualité de suzerain, reprit la seigneurie en directe (1652). Le château d'O. abrita dès lors l'administration d'un nouveau bailliage dont les revenus furent arrondis grâce à l'annexion des basses juridictions d'Hilterfingen et de Strättligen, jusque-là dépendantes du bailliage de Thoune. En 1798, O. fut rattaché au canton de l'Oberland, en 1803, au district de Thoune. Le château devint propriété privée, changeant plusieurs fois de mains. Les Pourtalès effectuèrent d'importantes transformations entre 1849 et 1852; en 1940, l'Américain William Maul Measy institua une fondation. En 1952, parc et château furent repris par le Musée historique de Berne; ils en constituent une succursale depuis 1954.





Château de Jegenstorf
LIEN - Château de Jegenstorf (Site)
Source : Les traditions vivantes.ch
Château à douves, édifié au début du XIIe s., dont le donjon subsiste, fut le siège ancestral des von Jegistorf, ministériaux des Zähringen et futurs bourgeois de Berne. Avant leur extinction, certaines parties indéfinies de la seigneurie échurent vers 1300 à la famille d'Erlach, qui, cependant, ne posséda pas en entier le château, la seigneurie avec la basse justice de J., Scheunen et Münchringen avant le XVe s. La seigneurie dépendait de la juridiction de Zollikofen, relevant des Kibourg jusqu'en 1406, puis de Berne, et la justice s'y rendait devant l'auberge de la Croix. Avec le château, elle fut dès le XIVe s. en mains de familles bourgeoises de Berne (Erlach jusqu'en 1584, Bonstetten de 1584 à 1675, Watteville de 1675 à 1720, Erlach de 1720 à 1758). En 1758, Karl Ludwig von Erlach vendit le château et la ferme mais conserva la seigneurie, dont les droits passèrent en 1798 au canton, qui dédommagea la famille en 1810. En 1803, J. fut attribuée au nouveau bailliage (Oberamt), puis district (dès 1831) de Fraubrunnen. Vers 1720, Albrecht Friedrich von Erlach fit transformer le château médiéval en maison de campagne, de style baroque, et remplacer les fortifications par des jardins. De 1758 à 1934, la propriété servit de résidence d'été aux Stürler, famille patricienne. En 1936, l'Association pour la conservation du château de J., nouvellement créée, l'acquit aux enchères et y installa le Musée de l'habitat bernois. Depuis 1955, son administration est assurée par une fondation alors que les expositions restent l'affaire de l'association.



Château de Spiez
LIEN - Château de Spiez (Site)
Le Château de Spiez est situé au bord du Lac de Thoune. Il est entouré de vignobles. L’immense parc du château s’étend le long de la baie de Spiez, sur les berges du lac. Chambres et salles de représentation meublées du 13e au 18e siècle, parmi elles un appartement et une salle de tribunal du 15e siècle, une salle Renaissance lambrissée et une salle d'apparat de style baroque. A côté du château se trouvent une église datant de l'époque romane primitive.


Château de Thoune
LIEN - Château de Thoune (Site)
Perché sur sa colline, surplombant la ville et visible de loin, trône le château des ducs de Zähringen et ses quatre tours, érigé au XIIe siècle. Explorez ce symbole identifiable à la ville de Thoune. Exposition temporaire annuelle dans le «Nouveau château» sur des thèmes culturels historiques et actuels. Visite des parties souterraines du château. Les cinq grandes salles du donjon dans les étages supérieurs abritent des objets précieux et apportent un éclairage sur l’histoire et la culture du château et de la ville au Moyen-Âge. La Salle des Chevaliers constitue le joyau du château, car elle est la salle de représentation datant du haut Moyen-Âge la mieux préservée en Suisse. Depuis les donjons, vue panoramique sur les Alpes bernoises et le lac de Thoune.

avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum