Genève : Le Feuillu

Aller en bas

Genève : Le Feuillu

Message  Christiane le Mar 27 Fév - 19:08

Source : Les traditions vivantes.ch
Le Feuillu
Chaque premier dimanche de mai, le Feuillu marque le retour du printemps genevois. Fête populaire connue dans de nombreuses communes du canton (Avusy, Bardonnex, Cartigny, Confignon, Onex, Perly, Plan-les-Ouates), elle provient probablement d’une tradition païenne d’origine celtique – d’où la présence de divers rituels apparentés à travers l’Europe. Elle consiste le plus souvent en cortèges d'enfants, coiffés de couronnes végétales, qui défilent dans leur commune en ponctuant leur parcours de chants et de danses. Ils entourent généralement un Roi et une Reine de mai, trônant sur une charrette tout au long du défilé, ainsi qu’une construction emblématique de branchages, appelé « la Bête » ou « le Feuillu ». Celle-ci est parfois remplacée par un grand mât surmonté d’une couronne de fleurs et d’une série de guirlandes, appelé « Arbre de mai ». A Cartigny et à Onex, cette fête est précédée par le lavage des fontaines de la commune, effectué par les enfants à la veille du défilé. Enfin, une collation permet généralement de clore la journée. Interdite par Calvin au XVIe siècle, cette tradition reprend vie au XIXe siècle, et se diffuse notamment grâce à l’héritage d’Emile Jaques Dalcroze, puis à l’engagement d’Henri Samuel Aubert, régent de Cartigny au début du XXe siècle. On constate cependant que la fête est restée plus vivace dans les communes – presque toutes catholiques – rattachées au canton de Genève bien après le règne de Calvin, dans le cadre du Traité de Turin de 1816.

LIEN
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum