Hymne suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hymne suisse

Message  Christiane le Mer 26 Juil - 14:00

Source : Tribune de Genève (26.07.2017)
Le nouvel hymne national doit encore convaincre les Suisses
TraditionLes paroles censées remplacer celles du Cantique suisse seront chantées lors du 1er Août. Mais un changement officiel n'est pas pour demain.

Septante personnalités emmenées par quatre anciens conseillers fédéraux: Ruth Dreifuss, Ruth Metzler, Eveline Widmer-Schlumpf et Moritz Leuenberger. Les promoteurs du nouvel hymne national suisse sortent l'artillerie lourde à l'approche de la Fête nationale. La Société suisse d'utilité publique (SSUP) espère faire grimper la cote de popularité du texte, signé du Zurichois Werner Widmer. Une strophe choisie à l'issue d'un concours lancé en 2014, et déclinée dans les quatre langues nationales.

Chanter «Sur fond rouge la croix blanche» au lieu de «Sur nos monts quand le soleil»? Moritz Leuenberger s'en réjouit. «Je peux désormais l'avouer: il m'est souvent arrivé de faire semblant et de ne bouger que les lèvres, surtout à la fin. Je n'avais aucune envie d'apprendre par coeur ces passages pompeux», confie le Zurichois, cité dans un communiqué de la SSUP. Cette dernière est bien décidée à dépoussiérer le vénérable Cantique suisse, composé en 1841. Elle souhaite aussi «lancer un débat national sur l'identité et les valeurs fondamentales de notre pays». Liberté indépendance, justice et ouverture au monde: le texte s'inspire du préambule de la Constitution fédérale.

«Très facile à apprendre»

Le démarche a donc séduit des politiciens (Jacqueline de Quattro, Antonio Hodgers), des personnalités du monde du sport (l'ancienne skieuse Maria Walliser, la lutteuse Sonia Kälin), des écrivains et des artistes (Metin Arditi, Emil Steinberger, Rolf Knie), qui ont tous rejoint le comité de soutien. Le nouveau texte plaît aussi au président de l'Association des enseignants suisses, Beat Zemp: «Il est très facile à apprendre. Il peut être chanté et compris dès l'école primaire».

L'an dernier, ces nouvelles paroles ont été entonnées lors des festivités du 1er Août sur la prairie du Grütli, dont la SSUP assure la gestion, ainsi que dans une vingtaine de communes. «Les échos ont été en majorité favorables, mais il y a aussi eu quelques critiques», note Lukas Niederberger, directeur de la SSUP. Rebelote cette année: la nouvelle strophe sera chantée au Grütli (parallèlement au Cantique suisse) et dans plusieurs villes, dont Berne, Winterthour et Wil. Sur une mélodie qui, elle, reste inchangée.

Aucune demande officielle n'a cependant été adressée aux autorités fédérales pour modifier l'hymne national. «Nous ne le ferons que si nous sentons qu’une majorité de la population connaît et apprécie le nouveau texte, indique Lukas Niederberger. Sans cela, cela n'aurait aucun sens.» La SSUP met donc le paquet pour son opération séduction. Les paroles figurent sur Internet, mais aussi sur divers supports disponibles sur commande (T-shirts, tasses, etc.).

Réactions outrées à Berne

Cette tactique offensive se heurte de vices résistances, surtout à droite de l'échiquier politique. Les conseillers nationaux Peter Keller (UDC/NW), Yvette Estermann (UDC/LU) et Yannick Buttet (PDC/VS) ont tour à tour demandé au Conseil fédéral d'y mettre un terme. Très remonté, le Valaisan a même suggéré l'an dernier au gouvernement de retirer à la SSUP la gestion du Grütli. Mais nos sept Sages ont refusé et ces interventions ont toutes échoué au parlement.

Lukas Niederberger s'attend à un long processus pour aboutir à une éventuelle adoption du nouveau texte. Il rappelle que l'hymne actuel n'a obtenu son statut officiel qu'en 1981, sur décision du Conseil fédéral. «Un professeur de musique avait lancé l'idée en 1894. Cela a donc pris 87 ans...» sourit-il. La SSUP ne se hasarde dès lors à aucun pronostic. Selon son directeur, c'est au parlement que la question sera soumise. «Mais le peuple aura de toute façon le dernier mot, en votation populaire.»

http://www.tdg.ch/suisse/nouvel-hymne-national-doit-encore-convaincre-suisses/story/28299607
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum