Ötzi, l'homme des glaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Ven 11 Oct - 12:04

Source : TF1-News (04.07.2011)
Des experts se sont penchés sur l'estomac de l'homme des glaces retrouvé momifié il y a vingt ans. Ils ont réussi à déterminer ce qu'il avait mangé avant de mourir, il y a plus de 5.300 ans.

"Une bouillie très grasse avec des parties de muscles": voilà les indices dont disposaient les experts qui se sont penchés sur l'estomac de la momie Ötzi. Des ingrédients qui laissent à penser que l'homme retrouvé dans la glace aurait mangé du bouquetin avant de trépasser. Et ce n'est pas tout : les scientifiques ont également découvert qu'il a savouré ce mets 30 à 45 minutes avant sa mort et qu'il avait quelques caries.

La dépouille momifiée de cet homme des glaces a été découverte en 1991 dans un glacier alpin à la frontière de l'Autriche et de l'Allemagne. Depuis, Ötzi est conservé au musée d'archéologie de Bolzano, dans le Tyrol du sud. Les chercheurs ont pu établir jusqu'à présent qu'Ötzi, tué sans doute lors d'un combat à l'âge de 45 ans, avait les yeux marrons. S'il avait vécu de nos jours, il aurait porté des chaussures de taille 38. Avec 1,60 m et environ 50 kg, il était dans la moyenne des humains de son époque.

Une reconstitution en cours

A la mi-octobre, les résultats complets des dernières analyses de la momie seront dévoilés au cours d'un congrès. Réalisé par endoscopie, cet examen des entrailles d'Ôtzi a été mené conjointement par plusieurs instituts de recherche autrichiens, allemands et même français, avec celui de Bordeaux.

Le musée d'archéologie de Bolzano montre depuis février une nouvelle reconstitution de l'homme des glaces, signée par deux artistes néerlandais, Alfons et Adrie Kennis, déjà à l'origine d'une reconstitution d'un homme de Neandertal. La reconstitution fait partie d'une exposition temporaire consacrée jusqu'au 15 janvier 2012 à la pièce majeure de la collection du musée.

Je suis touchée par cet homme venu du fond des âges. Plus de 5000 ans! Je me l'imagine cheminant dans la montagne, avec sa besace et son arc. Oui, j'ai une sorte d'affection pour un ancêtre.

Lien Wikipedia


Dernière édition par Christiane le Jeu 30 Mar - 23:13, édité 3 fois
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Ven 11 Oct - 12:09

car il y a du nouveau ...

Ötzi a des parents au Tyrol et peut-être en Suisse

Des scientifiques autrichiens ont établi au moyen d'analyses ADN que 19 hommes vivant au Tyrol sont apparentés à «Ötzi», dont le corps vieux de 5000 ans a été découvert momifié en 1991 sur un glacier de l'Ötztal. Les chercheurs n'excluent pas qu'il ait également des parents éloignés en Engadine.

Ötzi faisait partie de l'haplogroupe G, plutôt rare en Europe mais que l'on trouve aujourd'hui principalement au Proche-Orient, a indiqué Walther Parson, de l'Institut de médecine légale d'Innsbruck (A). Dans le cadre de ses recherches, son équipe a pu identifier 19 Tyroliens appartenant au même sous-groupe G-L91 qu'Ötzi.

Il a également été établi que leur plus jeune ancêtre commun a vécu il y a 10'000 à 12'000 ans. Ötzi est probablement venu du Proche-Orient, selon les scientifiques, dont le but était précisément de mieux comprendre la colonisation du Tyrol. C'est par pur hasard qu'ils ont fait le rapprochement avec la célèbre momie.

Au total, 3700 analyses génétiques d'hommes ayant fait don de leur sang au Tyrol ont été effectuées avec pour objectif de détecter certaines similitudes sur leur chromosome Y. Les 19 «parents» d'Ötzi n'ont pas été informés personnellement de ces résultats, a précisé Walther Parson.

Selon les chercheurs, il se pourrait que l'haplogroupe G soit également surreprésenté en Engadine et dans le Val Venosta, à l'ouest du Tyrol du Sud (I). Walther Parson entend poursuivre ses recherches dans ce sens avec des partenaires suisses et italiens.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Ven 11 Oct - 23:39

Je trouve ça génial!
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Sam 12 Oct - 13:36

L'histoire d'Ötzi m'intrigue. J'aimerais avoir le don de l'invisibilité et celui de pouvoir remonter le temps. Etre là, un instant, comme simple observateur de civilisations ou de personnages qui nous ont précédés.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Sam 12 Oct - 14:40

Ce sujet est vraiment passionnant, j avais vu un documentaire sur Arte concernant "Otzi" c etait tres interessant et j aurais aimé en savoir plus, voila un article qui aiguise encore plus ma curiosité.
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Sam 12 Oct - 19:08

J'avais mis le lien sur un documentaire dans la Vitrine-Accès public
(A découvrir - Vidéos du Net)

http://www.gerberland-online.com/t2083-archeologie

Toujours à l'affût concernant des nouvelles d'Ötzi 0-101
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Jeu 17 Oct - 9:23

Nouvel article dans la presse concernant Ötzi :
Le Nouvel Observateur (16.10.2013)

Depuis sa découverte sur un glacier de l'Ötztal, à la frontière entre l'Autriche et l'Italie, en 1991, la momie Ötzi est l'objet de toutes les curiosités. Et pour cause, bien qu'âgé de 5300 ans ce corps parfaitement conservé avec ses ongles, sa peau, ses organes, ainsi qu'une bonne partie de son équipement est une occasion unique de découvrir notre passé lointain.

Aussi, les scientifiques se sont-ils bousculés auprès de la dépouille afin de la scruter sous toutes les coutures. Cette dernière a petit à petit livré ses secrets, nous permettant de retracer avec une étonnante précision les derniers instants de ce petit homme de 45 ans (1,60 m pour 43 kilos), abattu d'une flèche dans le dos alors qu'il arpentait les sentiers alpins à l'âge du cuivre.

En 2008, une équipe est parvenue à séquencer l'intégralité de l'ADN d'Ötzi. Et les chercheurs s'étaient mis en tête de lui trouver des descendants. "Nous voudrions savoir s'il est envisageable de retrouver certaines de ses structures génétiques au sein des populations actuelles" expliquait en 2011 à Sciences et Avenir, le généticien Albert Zink, chercheur à l’Institut des Momies de Bolzano, dans le nord de l’Italie (Sciences et Avenir n°777 novembre 2011).

C'est désormais chose faite. Une équipe de chercheurs de l’Institut de médecine légale de l’Université médicale d’Innsbruck est parvenue à débusquer 19 habitants du Tyrol présentant une proximité génétique avec la momie. Comme elle, ces derniers présentent une mutation génétique rare sur le chromosome Y appelée G-L91.

Cela ne signifie pas forcément que ces tyroliens sont des descendants directs d'Ötzi, mais qu'ils pourraient avoir des ancêtres communs. En effet "grâce aux millions de séquences que nous avons pu analyser, il nous a été possible de mettre en évidence l’appartenance d’Ötzi à un très ancien fond de population. Celui sans doute des premiers agriculteurs arrivés du Proche-Orient en Europe il y a 10 000 ans" expliquait Albert Zink.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont analysé 3700 prélèvements de sang sur des donneurs volontaires de la région. Ces derniers n’ont pas été avertis par les chercheurs de leur proximité génétique avec la momie. Les chercheurs ont bon espoir de trouver d’autres descendants à cette momie des glaces dans les régions voisines en suisse, en Italie et dans les Alpes. Ces études à venir permettront sans doute de mieux comprendre les premiers mouvements de population dans la région.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Jeu 17 Oct - 11:34

J'aime!
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Jeu 17 Oct - 15:16

superbe ce documentaire Christiane et incroyablement interessant quoique on peut etre dubitatif quant à l interpretation dans le detail bien sur, malgré tout cela semble se tenir et c est bien documenté. En tout cas oui on est loin de l image de l homme primitif de l imagerie populaire. Dommage que rien ne puisse etayer des certitudes mais cette histoire est tellement plausible qu on a envie d y croire.
Merci Christiane pour ce superbe documentaire :0-203: 
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Mer 19 Fév - 20:43

Actualisation du sujet
Archéologie d'un meurtre - Source : Sud-Ouest.fr (19.02.2014)

La recherche archéologique peut parfois être digne d'une véritable enquête policière. Les personnes qui ont assisté, au château Dassault, à la conférence de Christian Chevillot, à l'invitation de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Émilion, en ont eu la preuve. Docteur en archéologie, il leur a raconté l'histoire de la momie Ötzi dans les glaces des Alpes du Tyrol en 1991.

Datée d'un peu plus de 3 000 ans avant notre ère, cette momie a très tôt déclenché une curiosité que des découvertes en cascade, au gré des progrès scientifiques, n'ont cessé d'alimenter.

L'homme avait une cinquantaine d'années, plutôt petit, assez musclé. Sur le lieu de sa découverte, les fouilles ont permis de retrouver des objets lui appartenant : un arc en if, un carquois et des flèches, un poignard, une hache en cuivre, témoignage d'une maîtrise du travail des minerais peu commune à cette période. Ses vêtements de peau de chèvre et d'ours indiquent un homme habitué aux rudesses du climat, et qui voyageait avec un nécessaire pour les recoudre et réparer ses armes.

Son corps lui-même a été source de surprises : il montre des scarifications et des traces de charbon de bois à des points caractéristiques de pratiques médicinales proches de l'acupuncture visant à traiter les rhumatismes.

Mais les autres découvertes donnent encore plus de piment à son histoire. Une étude aux rayons X a montré une pointe de flèche fichée dans son épaule et la trace d'un coup violent porté au niveau de la tempe. Sa main montre qu'il tenait son poignard en position défensive. Tout indique que l'homme a été attaqué et tué, peut-être poursuivi par plusieurs agresseurs, comme en témoignent les échantillons ADN de sang sur son poignard. Les thèses posées laissent en suspens la question du pourquoi de l'homicide. L'archéologie expérimentale menée par Christian Chevillot ou encore la reconstitution récente du visage de l'homme à l'aide de techniques de pointe n'ont pour l'heure pas permis de répondre à cette question de façon précise. Il règne encore autour d'Ötzi un halo de mystère qui ouvre le champ à tous les scénarios possibles. Décongelé puis recongelé tous les six mois, la momie des glaces, conservée à Bolzano, distille lentement ses indices.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Mer 19 Fév - 20:50

J'ai un faible pour ce sujet.
Il figure dans le Blog-Notes du Forum mais je le recopie dans le Bric-à-Brac.

Encore des rebondissements dans cette "affaire".


avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Mer 19 Fév - 22:02

Pas un simple individu. Un fils de chef pourchassé en raison de son ascendance, par son frère, par celui qui a volé son "trône"... L'Histoire n'est qu'un éternel recommencement, rien n'est impossible!
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Mar 17 Fév - 21:36

Nouvelle "News"...
Source : Bluewin-Swisscom (17.02.2015)

La détection d'un 61e tatouage sur le corps d'Otzi a surpris les paléontologues de l'Institut italien des momies de Bolzano. Il est, en effet, placé de façon surprenante au bas du thorax de cet homme qui vivait il y a 5'500 ans.

Sa momie, découverte en 1991, est remarquablement bien conservée par le froid à 3'200 mètres d'altitude. Elle nous livre toujours plus de secrets. Un 61e tatouage, impossible à repérer à l’œil nu. Les tatouages d'Otzi sont des traits parallèles, groupés par trois ou quatre, qui mesurent entre un et quatre centimètres. Deux autres, au creux du genou et sur la cheville, sont des croix. Ils étaient exécutés en incisant la peau puis en injectant un mélange de charbon de bois et de plantes qui les rendaient inaltérables. Cette technique est d'ailleurs connue dans d'autres cultures.

Une carte très détaillée de la disposition et de la forme des tatouages d'Otzi vient d'être obtenue grâce à un examen spectroscopique. Cette analyse a permis de scruter sa peau et de découvrir un 61e tatouage, impossible à repérer à l’œil nu. Son emplacement, au bas du thorax à droite, laisse les scientifiques perplexes car la plupart des autres se situent sur les articulations, le bas du dos, et surtout au bas des jambes.

Pourquoi au niveau du thorax?

"Cette enquête donne aux chercheurs une nouvelle pièce à ajouter au puzzle pour essayer de savoir si les tatouages préhistoriques avaient une signification thérapeutique, symbolique ou religieuse", expliquent les paléontologues.

L'hypothèse d'un traitement thérapeutique est souvent avancée pour expliquer leur présence. Les chercheurs imaginent qu'il s'agissait d'une sorte d'acupuncture visant à soulager ses douleurs. En effet, Otzi souffrait d'arthrose. Des lésions ont été révélées par une radiographie. Or les tatouages sont souvent placés au niveau des articulations et de points sensibles. Souffrait-il également du thorax?

Une santé fragile

Il est vrai qu'Otzi n'était pas en très bonne santé. Il était atteint de la maladie de Lyme, transmise par des tiques, qui serait à l'origine de son arthrose. On a également retrouvé des œufs de vers parasites dans son intestin. C'est sans doute pour soulager ses douleurs abdominales qu'il transportait des champignons de bouleau séchés, dont l'usage est reconnu contre les parasites intestinaux. Son bilan de santé dresse, en outre, le portrait d'un homme intolérant au lactose, prédisposé aux maladies cardiaques, aux poumons encrassés par la fumée.

Abattu par une flèche

Otzi mesurait 1m 59 pour 50 kg, avait les yeux noirs et les cheveux bruns, d'après les analyses ADN, et serait mort à 46 ans. Plutôt qu'une hypothermie ou une chute, les chercheurs privilégient l’hypothèse de l'assassinat. En effet, la pointe de flèche retrouvée plantée dans son dos, après avoir transpercé son épaule, serait à l'origine de l'hémorragie qui causa sa mort. D'ailleurs son poignard, sa cape et deux flèches conservent les traces de sang de quatre hommes différents.

Elle me captive son histoire


avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Mer 18 Fév - 11:49

Et tu nous transmets le virus!
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Dim 27 Déc - 16:50

Otzi continue à nous passionner.

Les plus vieux tatouages connus appartiennent à la momie de l’homme des glaces Ötzi

Découvert en 1991, le corps momifié de l’Homme des Glaces Ötzi continue de révéler ses secrets. Des tatouages jusqu’alors invisibles à l’œil nu viennent d’être révélés, portant à 61 leur nombre réparti sur l’ensemble du corps de cet Européen.

Le corps momifié d’Ötzi a été découvert en 1991 à 3210 mètres d’altitude, dans une flaque de glace fondue au cœur des Dolomites (Alpes). Une première étude réalisée il y a environ un an avait évalué sa mort à l’an 3 250 avant J.C, et révélé 61 tatouages sur sa peau. Mais un nouvel examen du corps momifié date finalement la mort de cet Européen à 4 000 avant J.C, faisant de ses tatouages les plus vieux connus à ce jour.

Jusqu’ici, ce plus vieux tatouage connu était attribué à une moustache marquée sur le visage d’une momie non identifiée d’un homme provenant de la culture Chinchorro, située dans le nord du Chili en Amérique du Sud. Ötzi est donc à ce jour l’homme qui arborait les plus vieux tatouages connus, et ceux-ci sont au nombre de 61 sur l’ensemble de son corps, représentant principalement des groupes de lignes et des croix. Ceux-ci étaient réalisés grâce à de fines incisions dans la peau, frottées au charbon végétal et aux herbes.

Ces tatouages avaient, selon les scientifiques, une fonction plus thérapeutique que décorative, et représentaient une forme primitive d’acupuncture contre l’arthrose, les motifs se trouvant notamment sur des articulations portant des traces de lésions d’arthrose.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Dim 27 Déc - 18:59

Vraiment interessantes ces investigations, de nos jours les tatouages sont loin d avoir une fonction therapeutique. Otzi n a pas fini de nous en apprendre semble t il.
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Lun 28 Déc - 13:02

Qui sait c'est peut-être une nouvelle piste pour l'arthrose?
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Ven 8 Jan - 21:16

Source : 245heures.ch (08.01.2016)
Les bactéries d'Otzi peuvent retracer les migrations
L'étude de cet Homme des glaces de 5'300 ans confirme une vague migratoire en Europe en provenance du Proche-Orient.

L'analyse de bactéries trouvées dans l'estomac d'Otzi, l'Homme des glaces de 5'300 ans, dont le corps momifié a été trouvé dans les Alpes en 1991, semble confirmer une grande vague migratoire en Europe venue du Proche-Orient plus récemment qu'estimée dans la préhistoire.

Dans cette étude publiée dans la revue américaine Science, les scientifiques ont été surpris de constater, en séquençant le génome de la souche de cette bactérie --Helicobacter-pylori ou H. pylori --, qu'elle avait une ascendance avec un type très ancien d'Inde.

Cela va à l'encontre du fait que la plupart des Européens modernes ont des H. pylori dont les ancêtres étaient d'origine nord-africaine, expliquent-ils.

Différentes souches

Ces bactéries, qui peuvent parfois provoquer un ulcère ou un cancer, sont présentes dans l'estomac et les intestins des hommes depuis au moins 100'000 ans, ce qui explique que différentes souches ont évolué au contact d'autres alors que des groupes d'humains migraient autour du globe, indiquent-ils.

Aujourd'hui 50% des personnes sont porteuses de l'H. pylori qui se transmet par des contacts physiques.

De ce fait, le séquençage des différents types de ces bactéries peut être utilisé pour établir une carte de l'histoire de la géographie humaine.

Eurasie et Afrique du Nord

Les Européens modernes sont porteurs d'une souche de H. pylori qui est un croisement de deux anciens types, dont l'une est originaire d'Eurasie et l'autre d'Afrique du nord.

Selon une théorie, ce croisement se serait produit au Proche-Orient avant ou pendant le Dernier Maximum Glaciaire, période achevée il y a environ 20'000 ans.

Mais vu que l'H. pylori qui se trouvait dans l'estomac d'Otzi n'est apparentée qu'à la souche asiatique, ce croisement avec des souches originaires d'Afrique présentes aujourd'hui dans l'estomac des Européens a dû se produire plus tard lors de migrations du Proche-Orient dans les 5'000 dernières années.

Yeux marrons et cheveux noirs

Cette souche asiatique pourrait avoir été portée par des migrants qui ont inventé l'agriculture au Proche-Orient il y a 10'000 ans et ont commencé à l'exporter en Europe il y a 8'000 ans, a expliqué lors d'une conférence de presse téléphonique Yoshan Moodley, de l'Université de Venda en Afrique du Sud, un des principaux co-auteurs.

Otzi, la momie exceptionnellement préservée, a été découverte à 3'210 mètres d'altitude par deux randonneurs allemands.

Le séquençage complet de son génome en 2012 a permis de déterminer qu'il avait les yeux marrons, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations arrivées en Europe, avec des ancêtres en Sardaigne et du Caucase.

Agé de 40 à 50 ans, il serait mort assassiné selon les scientifiques qui découvert un fragment de pointe de flèche dans sa région dorsale, qui lui aurait tranché une artère. Les chercheurs ont du le décongeler momentanément pour effectuer des prélèvements dans son estomac.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  lutèce le Dim 10 Jan - 8:57

pour l'arthrose moi ça m'arrangerait bien je commence à en être perclus de partout.

finalement la vie est un éternelle recommencent, on voyage toujours dans l'espoir de trouver mieux ailleurs et on amène avec nous nos maladies notre savoir faire et notre culture et on se fait assassiner par des jaloux qui ne nous accepte pas 0-301
avatar
lutèce


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Mar 26 Jan - 23:39

ATS (26.01.2016)
Trois décennies d'étude débouchent sur un livre

Le mercenaire du col du Théodule a passionné les historiens depuis sa découverte en 1984. Trois décennies plus tard, un livre fait le bilan des recherches autour des restes rendus par le glacier.

La dépouille rejetée par le glacier du Théodule, dans la région de Zermatt (VS), est la plus ancienne dépouille glaciaire d'Europe après Ötzi, un homme préhistorique rendu par un glacier autrichien en 1991. L'ensemble de la découverte sera exposé au musée de Zermatt suite à un prêt à long terme des musées cantonaux, communiquent ces derniers mardi.

L'homme est mort vers 1600 en franchissant le col du Théodule. Il a été découvert en 1984 de manière fortuite. La fonte du glacier a peu à peu permis de mettre au jour l'équipement de l'individu: chausse-pied, chaussures, rasoir, argent, pistolet de poche.

La découverte a engendré une intense activité scientifique dans la région du col du Théodule. Des objets plus anciens, vieux de près de 10'000 ans pour certains, des ossements de mulets, témoignent du trafic de personnes et de marchandises. Les études archéologiques devraient se poursuivre au col.

De nombreux travaux ont concerné la dépouille rendue par le glacier. Des spécialistes de tous horizons ont analysé l'équipement, les vêtements, les objets et le squelette. L'hypothèse première d'un mercenaire rentrant au pays avec sa solde a été remise en question.

Les ossements sont ceux d'un homme de 20 à 30 ans. Il est originaire de l'arc alpin. Les armes retrouvées sont de facture allemande, établissant un lien avec le nord des Alpes.

Les analyses ont aussi permis de déterminer qu'il portait des vêtements rouges avec des galons de soie jaune. Il avait les cheveux courts, la barbe probablement taillée. La dague, l'épée, le petit pistolet contribuent à l'élégance globale de l'individu.

Il pourrait s'agir d'un homme issu d'un milieu social aisé, battant en brèche l'hypothèse du soldat. Les dernières recherches suggèrent plutôt un voyageur jouissant d'une bonne situation qui a perdu la vie lors de la traversée de l'un des plus importants cols alpins de l'époque servant au transit de marchandises entre le nord et le sud.

L'ensemble de ces recherches est publié dans un ouvrage collectif de 240 pages auquel ont participé 26 auteurs. Il constitue le 13e volume de la collection des Cahiers du Musée d'histoire du Valais.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  balaika le Mer 27 Jan - 17:16

Merci Christiane
avatar
balaika


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Ven 19 Aoû - 21:39

D'autres nouvelles concernant Ötzi
Personnellement je ne m'en lasse pas.

Source : Le Point (18.08.2016)

Couvre-chef en poil d'ours, jambières en peau de chèvre et sac en chevreuil, Ötzi, «l'homme des glaces» vieux de 5 300 ans retrouvé dans les Alpes en 1991, choisissait avec soin la matière de ses tenues. Dans une étude parue ce jeudi dans la revue Scientific Reports du groupe Nature, Niall O'Sullivan et ses collègues se sont penchés sur le vestiaire de «l'homme des glaces». «Nous avons analysé l'ADN mitochondrial de neuf fragments de cuir et identifié 5 espèces animales différentes», explique Niall O'Sullivan. Parmi elles, des animaux sauvages : son chapeau était en fourrure d'ours brun et son carquois en peau de chevreuil.

Remarquablement bien conservé, «l'homme des glaces», mis au jour à 3 210 mètres d'altitude par deux alpinistes allemands, renfermait des trésors que les scientifiques ne cessent de découvrir. Des vêtements, des outils et des vivres, également dans un état de conservation remarquable, ont été retrouvés près de la momie.

Ötzi «a fait des choix réfléchis pour fabriquer ses vêtements et a utilisé tout ce qu'il avait à sa disposition», explique à l'AFP le chercheur de l'Académie européenne de Bolzano en Italie. Outre un goût pour les belles matières, cette découverte indique que l'«homme des glaces» chassait les animaux sauvages, alors qu'on avait plutôt tendance à le cantonner à des activités d'élevage. L'étude révèle également que pour son cache-sexe, Ötzi a préféré la peau de mouton. Pour ses lacets, le cuir des bovins. Son manteau et ses jambières combinent les cuirs de chèvre et de mouton. Et «l'homme des glaces» ne s'est pas contenté d'un spécimen de chaque espèce. Pas moins de quatre moutons et deux chèvres ont été utilisés pour confectionner ces deux pièces maîtresses de sa garde-robe.

Pour les chercheurs, l'utilisation d'espèces variées montre que Ötzi était capable de choisir une matière en fonction de l'usage qu'il voulait en faire, privilégiant, par exemple, la souplesse ou l'isolation thermique.

Les travaux de Niall O'Sullivan et de ses collègues complètent une image déjà assez précise de «l'homme des glaces». Le corps d'Ötzi était recouvert de 57 tatouages, l'une des traces les plus anciennes de cette pratique jamais retrouvée. En 2012, le séquençage complet de son génome a permis de déterminer qu'il avait les yeux marron, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations arrivées en Europe, avec des ancêtres en Sardaigne et au Caucase. S'il avait vécu de nos jours, il aurait porté des chaussures de taille 38. Avec 1,60 m et environ 50 kg, il était dans la moyenne des humains de son temps.

L'anthropologue Albert Zink, spécialiste de cette momie unique en son genre, a même retrouvé des globules rouges dans les plaies qu'Ötzi portait à la main droite et à l'omoplate. «L'homme des glaces» serait mort vers 45 ans, assassiné, selon les scientifiques. Ils ont découvert un fragment de pointe de flèche dans sa région dorsale qui lui aurait tranché une artère, provoquant une mort rapide. L'analyse du contenu de ses intestins a révélé qu'Ötzi a probablement mangé du bouquetin pour son dernier repas, pris 30 à 45 minutes avant sa mort. Les chercheurs ont également découvert des traces de caries sur ses dents, et établi qu'il était prédisposé aux maladies cardio-vasculaires et souffrait d'allergie aux produits laitiers.
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Ven 19 Aoû - 22:46

Je confirme, Christiane, on ne s en lasse pas, c est tellement passionnant et petit à petit le personnage prend forme. Petite taille, petits pieds et tatouages multiples surement pas faits dans un salon. A suivre donc..
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Dim 18 Sep - 19:51

Nouvel article sur le "sujet" dans "Le Monde-Sciences" (18.09.2016)
Ötzi, "l'homme des glaces", 25 ans de scoops scientifiques

Vingt-cinq ans après sa découverte par un couple de randonneurs dans les Alpes italiennes, le corps momifié d'Ötzi, "l'homme des glaces", reste une mine inépuisable de renseignements pour les chercheurs, qui n'ont pas encore percé tous ses secrets.

Quand il est découvert à 3.210 mètres d'altitude par les randonneurs allemands Helmut et Erika Simon, le 19 septembre 1991, le corps est si remarquablement conservé que la police ouvre une enquête pour "recherche des causes de la mort".

Il s'avère rapidement que le décès ne remonte pas à la veille, ni à l'avant-veille: la momie, rejetée par le glacier de Val Senales, en plein recul du fait du réchauffement climatique, est vieille de plus de 5.000 ans. Et constitue une découverte sensationnelle, à l'origine d'une foule de questions encore sans réponses aujourd'hui, sur lesquelles plancheront à partir de lundi des scientifiques réunis à Bolzano, en Italie.

Ötzi, baptisé ainsi en hommage à la vallée de l'Ötz, près de la frontière autrichienne, où il a été exhumé, a bénéficié d'un processus de momification naturelle rarissime: littéralement congelées, les cellules ont conservé leur humidité.

"Cet homme des glaces représente sans aucun doute une des momies les plus remarquables de l'histoire de l'humanité", rappelle Angelika Fleckinger, directrice du musée de Bolzano, en Italie, où la dépouille soigneusement conservée d'Ötzi a attiré pas moins de 260.000 visiteurs l'an dernier.

"Elle a ouvert une porte unique sur l'époque préhistorique et nous offre une quantité incroyable d'informations", souligne la responsable.

- Touché dans le dos -

L'enquête sur ce revenant préhistorique ne cesse de progresser à mesure que les outils scientifiques s'affinent.
En 2001, la cause de sa mort est établie de façon formelle: Ötzi, décédé entre l'an 3.350 et l'an 3.100 avant notre ère, a succombé à une hémorragie après avoir été touché de dos par une flèche à l'épaule gauche.

Les chercheurs ont depuis découvert qu'il avait mangé du bouquetin peu avant sa mort et que celle-ci était survenue au printemps, selon des pollens qu'il avait également ingurgités.

Le séquençage complet de son génome a permis en 2012 de déterminer qu'il avait les yeux marrons, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations dont des souches sont présentes en Sardaigne et en Corse.
On sait aussi qu'il avait environ 46 ans au moment de sa mort, un âge respectable pour l'époque, qu'il mesurait 1,60 mètre pour environ 50 kg. Et qu'il aurait chaussé du 38 de nos jours.

Les scientifiques ont également découvert qu'il souffrait d'une allergie aux produits laitiers et était prédisposé aux maladies cardio-vasculaires, une affection jusqu'alors considérée comme liée au mode de vie moderne.
L'analyse de bactéries trouvées dans son estomac a en outre semblé confirmer qu'une grande vague migratoire du Proche-Orient vers l'Europe était survenue plus récemment qu'estimé auparavant.

La découverte dans ses intestins de la bactérie H. pylori, aujourd'hui très répandue et impliquée dans le développement d'ulcères et de cancers, passionne particulièrement les chercheurs, souligne l'anthropologue Albert Zink, directeur d'un institut consacré à l'étude de la momie à Bolzano.

"Peut-être s'agissait-il d'une bactérie jadis bénéfique, qui facilitait la digestion de la viande crue, et qui est devenue pathogène par la suite", confie-t-il à l'AFP.

- 61 tatouages -

Le mystère reste cependant entier quant à l'identité réelle d'Ötzi. Des études ont tout récemment révélé que sa garde-robe, soigneusement travaillée, comprenait des cuirs de cinq races animales différentes, dont de l'ours, du chevreuil et du mouton.

Ötzi a également été retrouvé porteur d'un équipement complet comprenant notamment une hache en cuivre - sans doute l'un des objets les plus convoités de son temps -, un poignard à lame de pierre, un carquois, une pierre à aiguiser, de l'amadou pour allumer le feu et un nécessaire médical.

Mais qui était-il ? Un chamane, avec ses 61 tatouages correspondant aux points d'acupuncture ? Un banni ? Pourquoi évoluait-il à une telle altitude ? Pourquoi a-t-il été tué et pourquoi son corps n'a-t-il pas été dévalisé ?
Autant de questions au menu des scientifiques réunis à Bolzano.

Et certains d'entre eux sont prêts à le parier: réchauffement climatique oblige, les glaciers alpins pourraient livrer prochainement d'autres "Ötzi".

"La fonte des glaciers nous fait espérer, voire croire, qu'il y aura d'autres découvertes", souligne M. Zink
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Dim 18 Sep - 22:51

Toujours aussi passionnant: le mystere sera t il elucidé un jour?
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  microbius2 le Dim 18 Sep - 23:58

C'est ce qu'on appelle des ''cold cases''. Very cold !
Intéressant.
avatar
microbius2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Jeu 22 Sep - 22:02

Oui, Microbius, super cold!
On en sait déjà pas mal sur lui, Bluedream.

Et la voix d'Ötzi a été reconstitué !

http://www.lci.fr/insolite/voici-la-douce-voix-d-oetzi-l-homme-des-glaces-mort-il-y-a-5300-ans-2004154.html


Dernière édition par Christiane le Jeu 30 Mar - 23:27, édité 1 fois
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Jeu 30 Mar - 23:26

Otzi, toujours dans l'actualité!
Lu dans la presse.

En 1991, le corps momifié d'un homme est retrouvé parfaitement conservé dans les glaces des Alpes austro-italiennes. Le début d'une longue enquête policière. Ötzi, "l'homme des glaces", a donc été assassiné d'une flèche dans le dos il y a... 5.300 ans, c'est du moins le verdict d'une longue investigation menée par la police de Munich, relate le New York Times, relayé par Le Courrier international.

L'inspecteur Alexander Horn avait en effet été contacté par le Musée archéologique de Bolzano (nord-est de l'Italie) pour tenter de faire toute la lumière sur cette énigme antédiluvienne: découvrir les causes de la mort d'Ötzi, tué dans les Alpes de l'Ötztal (dont il tire son nom), à la frontière entre l'Italie et l'Autriche, vers 3.300 avant Jésus-Christ. Selon les conclusions de cette enquête aussi minitieuse qu'inédite, Ötzi devait avoir 45 ans, "soit un âge respectablement vieux pour le Néolithique", mesurait 1,65 mètre et pesait 50 kilos. Il aurait été impliqué dans une violente dispute dans son village et en serait sorti vainqueur avant de déplacer son campement en altitude. Il aurait été surpris par un archer qui lui aurait décoché une flèche dans le dos "à une distance d'environ 30 mètres". Rien ne semble démontrer que la victime s'attendait à subir des représailles car elle venait de prendre un repas chaud autour du feu peu de temps avant sa mort. Il s'agit donc bel et bien d'un assassinat motivé par la vengeance d'un villageois. Malheureusement, le coupable, lui, ne sera sans doute jamais retrouvé: "Tant dans la vie que dans la mort, l'Homme des glaces semble étrangement familier à ses descendants modernes", souligne Katharina Hersel, directrice adjointe du musée de Bolzano. "On continue de se tuer les uns les autres, peut-être n'y a-t-il pas eu tant d'évolution que ça après tout..."
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Mer 26 Juil - 22:02

"L'homme des glaces" Ötzi, bientôt héros au cinéma

Ötzi, l'homme des glaces de 5.300 ans dont le corps momifié a été découvert dans les Alpes en 1991, va être un héros de cinéma avec le film "Iceman", qui sera présenté début août au Festival de Locarno, ont annoncé mardi (25.07.2017)  ses producteurs. Rebaptisé "Kelab" pour le film, Ötzi est imaginé en chef de clan néolithique, gardien d'une relique sacrée, dont le campement est ravagé, sa tribu et sa famille massacrées pendant qu'il est à la chasse. Ötzi part à la poursuite des assassins pour se venger en emmenant avec lui un bébé, seul survivant de l'attaque. Le film est réalisé par l'Allemand Felix Randau ("Northern Star") et Jürgen Vogel ("The Wave") y tient le rôle principal. Le comédien italien et époux de Vanessa Redgrave, Franco Nero ("Django Unchained"), et André Hennicke, ("La Chute", "Victoria") entrent dans la distribution.


Dernière édition par Christiane le Jeu 27 Juil - 8:45, édité 1 fois
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Mer 26 Juil - 22:54

surement un film à voir et certainement pas facile à realiser. Le poste transformations esthetiques sera surement dense. Les amateurs du genre vont se regaler.
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Jeu 27 Juil - 8:49

Je suppose que la fin du film nous transportera quelques siècles plus tard avec la découverte du héros Ötzi prisonnier des glaces. L'absence de dépouille du "bébé" prouvera qu'il aura été sauvé et qu'il fera justice une fois devenu grand.
Bref, j'imagine. Si on a besoin de quelqu'un pour le scénario... 1-clin2


avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  Christiane le Jeu 10 Aoû - 19:33

Comme annoncé "Iceman" a été présenté au Festival du film de Locarno

C’est un curieux projet que mène Felix Randau dans Iceman: imaginer la vie et la mort de l’inconnu de Hauslabjoch. Un arc en if et quatorze flèches, quelques récipients et outils de silex, un nécessaire pour le feu, une hotte de noisetier et des habits en peaux de bête ne font pas un scénario. Une omoplate percée d’un trait et une blessure dorsale donnent un début de piste. Sous ses oripeaux vaguement documentaires (authenticité garantie des ustensiles), Iceman est une pure fiction suscitée par «l’envie de plonger dans l’histoire du monde». Différentes hypothèses ont été avancées: Ötzi aurait été berger, forgeron, roi. Le réalisateur allemand privilégie la quatrième, celle d’un guerrier tombé au combat.



avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ötzi, l'homme des glaces

Message  bluedream le Jeu 10 Aoû - 20:47

waou une mise en bouche qui donne envie de voir le film à tout prix. Magnifiques prises de vue et le sujet est tellement passionnant! Merci Christiane pour cet extrait.
avatar
bluedream


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum