Suisse : Choix des soins en cas d'impotence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suisse : Choix des soins en cas d'impotence

Message  Christiane le Ven 28 Déc - 8:13

Source : RTS-INFO 27.12.2012)

Dès janvier 2013, les Suisses pourront anticiper les traitements médicaux auxquels ils consentent en cas de perte de discernement suite à un accident ou une maladie.
Perdre son discernement en fin de vie ou à cause d'un accident peut faire peur. Dès le 1er janvier, les directives anticipées permettront dans toute la Suisse de dire comment on veut être traité par le corps médical. Le nouveau droit de la protection de l'adulte dans le code civil renforce l'autonomie du patient. Un pas va être franchi pour un meilleur respect de la volonté des patients.

Dès janvier 2013, toute personne pourra remplir un formulaire de directives anticipées. Dans ce document, chacun pourra noter les traitements médicaux auxquels il consent ou non, dans la perspective d'une perte de discernement.

Il peut aussi nommer un représentant thérapeutique qui sera en mesure de prendre les décisions en son nom.

Les directives anticipées ne se limitent pas aux personnes âgées, mais à toute personne qui peut être accidentée. "La plus simple des directives anticipées reste la carte de donneur d'organes", explique Jean Martin, membre de la Commission nationale d'éthique pour la médecine humaine.

Voir également
Fédération des médecins suisses
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum