SCHAFFHOUSE

Aller en bas

SCHAFFHOUSE

Message  Christiane le Jeu 22 Nov - 14:14



LIEN - Wikipedia

Schaffhouse et les Chutes du Rhin


Chutes du Rhin


Stein am Rhein


Stein am Rein


Dernière édition par Christiane le Sam 1 Sep - 16:17, édité 2 fois
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Le Munot

Message  Christiane le Mar 27 Fév - 13:24

Source : Les traditions vivantes.ch
Le Munot et ses traditions
Le Munot est incontestablement l'emblème de la ville de Schaffhouse. Aucune autre ville de la Confédération ne s'est dotée au 16e siècle de fortifications d'une telle monumentalité. Une grande variété d'activités traditionnelles et modernes se sont inscrites autour de lui. Fondée en 1839, l'association du Munot est l'organe qui fédère ces activités. De la fin juin à la fin août, les traditionnels bals du Munot se tiennent sur la Zinnenplattform ; depuis 1886 ils se terminent en apothéose par le quadrille. Une fête des enfants, avec des feux d'artifice, a lieu depuis 1940. Un Openair s'y tient également avec grand succès depuis 1996. La charge de gardien du Munot, observateur, a été pourvue jusqu'en 1926. Si aujourd'hui le gardien habite toujours la tour de la citadelle, sa tâche consiste pour l'essentiel à faire sonner, à l'ancienne, la cloche du Munot tous les soirs à neuf heures. La cloche du Munot date de 1589, elle fait l'objet d'une légende et d'un lied connu dans toute la Suisse alémanique.
LIEN




Dernière édition par Christiane le Mar 27 Fév - 20:23, édité 5 fois
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Traditions : Chant aux fontaines

Message  Christiane le Sam 1 Sep - 16:20

Source : Les traditions vivantes.ch
Le chant aux fontaines de la confrérie de saint Sébastien
Tous les 24 décembre, les douze membres de la confrérie de saint Sébastien de Rheinfelden vont chercher la lanterne de la peste à l’église Saint-Martin et parcourent les rues sombres de la vieille ville après le dernier coup de onze heures. Ces hommes, vêtus de manteaux noirs et portant un haut-de-forme noir, avancent trois par trois vers les six fontaines de la ville. Une fois arrivés, ils forment un cercle et entonnent leur cantique de Noël. Leur tour dure une heure et s’achève pour la traditionnelle messe de Noël. Le 31 décembre à 21 heures, la cérémonie se répète avec cette différence que les membres de la confrérie entonnent un chant de nouvel an. Depuis quelques années, un concert d’orgues à l’église Saint-Martin clôt la manifestation. La confrérie de saint Sébastien vit le jour en 1541 suite à une énième épidémie de peste ; elle introduisit ensuite la coutume du chant aux fontaines. Depuis le Moyen-âge, saint Sébastien est le dernier recours des malades de la peste, d’où le nom de la confrérie. Les chants servent à attirer la bénédiction qui protégera la population d’autres épidémies de pestes. La coutume de chanter au cœur du silence et de la nuit de la vieille ville de Rheinfelden pendant la période des fêtes commémore l’époque terrible de la peste.

LIEN
avatar
Christiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum